IDEXX SDMA

Cas clinique SDMA: Bess

Intérêt de la SDMA en complément de la créatinine dans le diagnostic et la classification de la maladie rénale chronique chez le chat amaigri

Informations sur l’origine

Nom : Bess
Âge : 15 ans
Race : Domestique à poils courts
Genre : Femelle

Télécharger le cas clinique de Bess

Motif de la consultation

Bilan annuel de santé

Anamnèse

Le propriétaire rapporte une baisse de forme ainsi qu’une perte d’appétit au fur et à mesure que Bess prend de l’âge, mais n’a pas remarqué de changement dans le comportement de miction et de prise de boisson de son chat.

Examen clinique

Bess souffre d'une maladie parodontale modérée, le reste de l’examen clinique est normal. Elle a perdu de la masse musculaire et son score corporel est de 3/9.

Bilan d’exploration diagnostique

Numération Formule Sanguine complète (NFSc), bilan biochimique, IDEXX SDMA, ionogramme, analyse d'urine complète et TT4. Ces analyses, complémentaires à l’examen clinique, sont adaptées aux patients âgés qui présentent le même type d’anamnèse que Bess, dans le but de dresser un tableau clinique.

Résultats d'analyses

La concentration de SDMA* est élevée et Bess présente en outre une diminution de la capacité à concentrer ses urines avec une densité urinaire de 1.014. Son hémogramme, le reste du bilan biochimique et la T4 totale ne présentent pas d’anomalies.

Étapes suivantes préconisées

  • Vu la concentration élevée de SDMA, une investigation plus approfondie de l’état du rein est nécessaire. L’étape suivante est logiquement l’analyse d’urine. Celle-ci a déjà été réalisée et a révélé une densité urinaire basse, en faveur de l’hypothèse de dysfonctionnement rénal.
  • L’imagerie diagnostique peut être proposée aux patients présentant des signes de maladie rénale. Il s’agit en effet d’un examen utile pour évaluer la morphologie des reins et leur état, pour confirmer la maladie et pour orienter vers une étiologie (par exemple avec une image d’infection de type pyélonéphrite ou une image de calculs).
  • La pression artérielle systémique devrait également être mesurée chez les patients souffrant de maladie rénale.

Actions complémentaires

  • 2 semaines plus tard un examen radiographique est effectué, ainsi qu’une mesure de la pression artérielle, une nouvelle NFSc, un bilan biochimique et une analyse urinaire complète avec quantification des protéines urinaires (RPCU).
  • Résultats : les radiographies mettent en évidence des reins de petite taille et l’absence de calculs. Les seules anomalies des analyses sanguine et urinaire concernent la SDMA qui a augmenté à 25 µg/dl et la densité urinaire qui est basse à 1.016. Le rapport protéines/créatinine urinaire (RPCU) est normal à 0.1. La pression artérielle est normale à 145 mm Hg. 

Diagnostic

En se basant sur la classification de la maladie rénale chronique (MRC) de l’International Renal Interest Society (IRIS), les résultats de Bess la positionnent au stade 2 de la MRC, sous stades normotensif, non protéinurique. Cependant, vu la valeur de 25 μg/dL de SDMA, la créatinine a sous-évalué le dysfonctionnement rénal de Bess, selon les lignes directrices de la classification de la MRC de l’IRIS. En matière de prise en charge et de traitement, les recommandations du stade IRIS 3 devront donc être appliquées pour Bess.

Rapports du patient

Biochimie

T4 total

Hématologie

Analyse d’urine

Recommandations de classification de la MRC de l’IRIS

Discussion

La SDMA est plus fiable que la créatinine pour évaluer la santé des reins et déceler la maladie1-5.

Le cas de Bess, un patient sénior qui perd de la masse musculaire et de la vivacité en prenant de l’âge, est fréquent dans la pratique vétérinaire courante. La créatinine est un produit de dégradation du muscle. Lorsque la masse musculaire diminue, la concentration en créatinine sanguine diminue également ce qui se répercute sur les résultats de l’analyse sanguine. La SDMA n'est pas influencée par la masse musculaire ce qui en fait un outil plus fiable pour détecter les maladies rénales4,5.

 L'IRIS a reconnu l'importance médicale de la SDMA et l'a incluse dans ses directives pour le diagnostic, la classification et le traitement des IRC.

Pourquoi la SDMA est-elle importante ?

Faites glisser pour voir nos logiciels et dispositifs signature.

Découvrez pourquoi la SDMA est une partie essentielle de chaque bilan biochimique

* Diméthylarginine symétrique.

Références

  1. Nabity MB, Lees GE, Boggess M et al. Symmetric dimethylarginine assay validation, stability and evaluation as a marker for early detection of chronic kidney disease in dogs. J Vet Intern Med. 2015;29(4):1036-1044.
  2. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Jewell DE. Comparison of serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine as kidney function biomarkers in cats with chronic kidney disease. J Vet Intern Med. 2014;28(6):1676-1683.
  3. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Almes K, Jewell DE. Serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine in dogs with naturally occurring chronic kidney disease. J Vet Intern Med. 2016;30(3):794-802.
  4. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Yu S, Jewell DE. Comparison of serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine as kidney function biomarkers in healthy geriatric cats fed reduced protein foods enriched with fish oil, L-carnitine, and medium- chain triglycerides. Vet J. 2014;202(3):588-596.
  5. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Melendez LD, Jewell DE. Relationship between lean body mass and serum renal biomarkers in healthy dogs. J Vet Intern Med. 2015;29(3):808-814.