Test IDEXX PRV/ADV gI Ab (en dehors des États-Unis)

Virus de la maladie d’Aujeszky ou pseudorage (PRV)

Le test IDEXX PRV/ADV gI Ab est un test immuno-enzymatique (ELISA) conçu pour la détection des anticorps dirigés contre l’antigène gI (gE) du virus de la maladie d’Aujeszky (PRV). La présence d’anticorps indique que l’animal a été exposé à des souches sauvages du PRV et/ou vacciné à l’aide d’un vaccin contenant l’antigène gI. Ce test différentiel est conçu pour être utilisé dans le cadre de programmes de gestion de l’élevage et d’éradication de la maladie d’Aujeszky.

* Disponibilité/Distribution : en dehors des États-Unis 

 

Nous contacter

Détails des tests


Caractéristiques

  • Échantillons de sérum
  • Différencie les animaux infectés des animaux vaccinés (DIVA)
  • Résultats obtenus en moins de 2 heures

Numéros de référence et tailles

99-09836 (6 plaques/barrettes) 
99-09837 (30 plaques/format solide)

Virus de la maladie d’Aujeszky ou pseudorage (PRV)

La maladie d’Aujeszky, ou pseudorage, est due à un herpesvirus porcin de type 1. Les infections entraînant le taux de mortalité le plus élevé sont celles touchant les porcelets en allaitement nés d’une mère particulièrement sensible à l’infection. Lorsque la maladie évolue vers la mort, les porcelets présentent des difficultés respiratoires, de la fièvre, une hypersalivation, une anorexie, des vomissements, une diarrhée, des tremblements et une dépression.

À cet âge, le stade final de l’infection se caractérise généralement par une ataxie, un nystagmus, une épilepsie procursive, des convulsions intermittentes, un coma et la mort. L’animal meurt généralement dans les 24–48 heures suivant l’apparition des symptômes cliniques. Le tableau clinique chez les porcelets en post-sevrage ou à l’engraissement est le même, à la différence près que la maladie évolue généralement sur une période plus longue allant de 4 à 8 jours.

Le taux de mortalité chez les porcs arrivés à maturité peut atteindre 2 %, mais aucune perte n’est généralement constatée. Alors que l’évolution clinique de la maladie chez les truies gravides est quasiment identique à celle observée chez les porcs adultes, il existe néanmoins des différences dues à l’infection transplacentaire des fœtus qui peut avoir lieu et provoquer l’une des séquelles suivantes, en fonction du stade de gestation : résorption, expulsion prématurée, naissance de fœtus macérés, de porcelets mort-nés ou de porcelets infectés et faibles.

Le dosage des anticorps sériques permet d’évaluer plus facilement l’exposition au virus de la maladie d’Aujeszky, suite à une infection naturelle ou à la vaccination.



* Certains produits peuvent ne pas être disponibles ni/ou enregistrés dans tous les pays.