Les tailles et les étiquettes des boîtes peuvent varier.

Test IDEXX Brucellosis Serum Ab

Brucellose bovine

Le test IDEXX Brucellosis Serum Ab permet d’analyser, avec le même processus, des échantillons individuels de sérum ou de plasma ainsi que des mélanges (jusqu’à 10 échantillons individuels) de sérums ou de plasmas conformément aux réglementations définies dans la Directive européenne 64/432/CEE modifiée (modifications de l’Annexe C en date du 21/03/2002). Pour une sérologie individuelle, le kit détecte le sérum étalon international OIEISS dilué au 1/150 dans un sérum négatif et pour un mélange de sérums, il détecte le OIEISS dilué au 1/1500 dans du sérum négatif.

* Disponibilité/Distribution : en dehors des États-Unis 

 

Nous contacter

Détails des tests


Caractéristiques

  • Échantillons de sérum ou de plasma (individuels ou mélanges allant jusqu’à 10 échantillons individuels)

Numéros de référence et tailles

P04130-2 (2 plaques/barrettes) 
P04130-10 (10 plaques/barrettes)

À propos de la brucellose bovine

Chez les bovins, la brucellose est une maladie provoquée par Brucella abortus (B. abortus), une bactérie intracellulaire facultative. Le principal mode de transmission de la maladie est l’ingestion des micro-organismes présents dans les tissus des foetus avortés, les membranes fœtales et les liquides utérins. L’infection des bovins peut également se produire suite à l’ingestion de fourrages ou d’eau contaminée par B. abortus. En outre, il a déjà été observé que des taureaux infectés peuvent transmettre le micro-organisme aux vaches par voie sexuelle.

L’avortement est le signe clinique le plus marquant de la maladie. Dans un élevage, lorsque la plupart des vaches infectées deviennent porteuses, les manifestations cliniques peuvent inclure les éléments suivants : moindre production de lait, veaux mort-nés et taux de non délivrance accru. Chez le taureau, l’infection peut toucher les vésicules séminales et les testicules, ce qui aboutit à une excrétion des micro-organismes dans le sperme.

Le diagnostic repose sur des analyses sérologiques (sérum/lait) et bactériologiques. Seule une analyse bactériologique positive peut confirmer le diagnostic, mais plusieurs semaines peuvent être nécessaires pour obtenir les résultats de la mise en culture. La réussite de l’éradication de la maladie dépend d’un dépistage rapide et précis.



* Certains produits peuvent ne pas être disponibles ni/ou enregistrés dans tous les pays.